Promotion 2020

Photo promotion 2020
Photo promotion 2020

Claire Chavanette-Cornet

Photo Claire Chavanette-Cornet
Photo Claire Chavanette-Cornet
Présentation
Après mon baccalauréat scientifique, je me suis résolument tournée vers les matières littéraires, en faisant une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles, section A/L (Lettres), au lycée Masséna de Nice. Je me suis également intéressée au droit et ai obtenu une Licence 1 Droit et sciences politiques à l’Université de Nice. J'ai réalisé, au cours de cette année de droit, que mon intérêt se portait vers la question des fondements du juridique et ai décidé de me consacrer pleinement aux questions philosophiques qui me passionnaient. J’ai réalisé avec enthousiasme ma Licence de philosophie, puis mon Master Philosophie et histoire des idées à l’Université Côte d’Azur, dans le but de devenir professeure de philosophie. Je suis actuellement étudiante au sein du Master 2 Philosophie et histoire des idées et du DU ProPhilia.
 

J'ai découvert la philosophie lorsque j’étais enfant en lisant des livres de philosophie pour enfants. En tant qu'élève, j'aurais voulu avoir la chance, que nous offrons aujourd'hui aux collégiens, de participer à des ateliers de philosophie, bien avant la classe de Terminale. Je suis par conséquent très heureuse de donner à la nouvelle génération cette possibilité. Le DU ProPhilia me permet de mettre en pratique les connaissances théoriques que j'acquiers en parallèle dans le cadre de la préparation au CAPES de philosophie et d'avoir, grâce aux ateliers philosophiques que j'anime régulièrement, une première expérience du métier d'enseignant. J'adore également pouvoir, grâce au DU, découvrir de nouveaux publics et de nouvelles institutions, au-delà du lycée général : collèges, écoles primaires, lycées professionnels, entreprises, etc.

Dans le cadre de mon Master 2, je réalise un mémoire de recherche sur le rapport de l’artiste au monde selon Maurice Merleau-Ponty. Je suis passionnée d'esthétique et de philosophie de l’art, et je trouve très fertile, d’une manière générale, d’allier l’art et la philosophie. C’est la raison pour laquelle je réalise mon projet d'école, avec trois de mes camarades de promotion, Alessandra Randazzo, Junior Tatsi Tsifo et Pierre-Alexandre Simoes, au croisement du théâtre et de la philosophie : nous écrivons et montons une pièce de théâtre inspirée du Banquet de Platon et cherchons à revisiter cette oeuvre antique en la modernisant et en la rendant accessible à un large public.

Maxime Faure

Photo Maxime Faure
Photo Maxime Faure
Présentation

Après avoir découvert la philosophie en Terminale à Levallois-Perret, j'ai décidé de réaliser la Double Licence Philosophie & Psychologie de l'Université Côte d'Azur à Nice. Au cours de ma deuxième année d'études, j'ai découvert les Cordées philosophiques et ai commencé à participer à des ateliers philosophiques avec des collégiens, puis à en animer. Je réalise désormais mon Master philosophie et le DU ProPhilia, en même temps qu'un cursus d'économie. Je réalise mon mémoire de recherche sur la question du statut scientifique de la psychologie au sein de l'oeuvre de Michel Foucault.

Oeuvrer à la diffusion philosophique, c’est pour moi avant tout partager des outils qui permettent d'armer notre pensée et de prendre du recul. J’anime des ateliers et des cafés-philo auprès d'un public adulte, mais également auprès de collégiens et d'élèves de classes primaires. Mes thèmes de prédilection sont la technologie, la politique et les sciences.

Dans le cadre de mon projet d'école, je me propose de rendre accessible à un large public les implications philosophiques de l’Intelligence Artificielle. Je vais essayer, dans ce cadre, de proposer une animation philosophique à la Maison de l’Intelligence Artificielle de Biot.

Mickael Nardi

Photo Mickaël Nardi
Photo Mickaël Nardi
Présentation

Après mon baccalauréat ES, je me suis orienté vers une classe préparatoire ECE et une licence 1 de droit. J’ai trouvé ma voie quand j'ai intégré la Double Licence Philosophie & Psychologie de l'université de Nice. Après l'obtention de ma double licence, j'ai décidé de passer les concours de médecine, puis suis revenu à ma discipline de coeur, la philosophie, en réalisant mon Master philosophie en parallèle du DU ProPhilia.

La diffusion de la philosophie me paraît un enjeu essentiel. La philosophie traite et permet de mieux appréhender des sujets très concrets et qui peuvent intéresser tout le monde. J’aime en particulier réfléchir à la question du travail et de ses enjeux contemporains dans le cadre d'ateliers philosophiques réalisés en entreprise.

Dans la continuité de mon parcours de double licence, les liens entre la philosophie et la psychologie m’intéressent tout particulièrement. Je réalise mon mémoire de recherche sur la phénoménologie psychiatrique. Dans le cadre de mon projet d'école, je souhaite lancer une série de podcasts, "Le club philo", consistant en interviews grand public d'universitaires dont le parcours conjugue philosophie et psychologie.

Emma Penichout

Photo Emma Penichout
Photo Emma Penichout
Présentation

À la suite de mon parcours dans le département de philosophie à l’Université Côte d’Azur et des nombreux cours que j’ai aimé y suivre jusqu’au Master, j’ai saisi l’opportunité de compléter ma formation avec le DU ProPhilia.

La philosophie a une grande importance pour moi par le regard si singulier que seule cette discipline offre sur le réel. Mais si faire de la philosophie est passionnant, l’enseigner, et donc transmettre cette passion aux autres, l’est d’autant plus. J'ai eu la chance de m'en rendre compte très rapidement lors de mon cursus à Nice grâce aux Cordées philosophiques qui m'ont permis d’animer des ateliers philosophiques en collège dès ma deuxième année de licence. J'ai, pour ma part, vécu avec regret durant mes études secondaires le fait qu’il y ait si peu de philosophie et je réalise désormais, grâce aux Cordées philosophiques et au DU ProPhilia que ce regret était fondé : la philosophie est praticable par tous et à tous les âges, si l'on prend le temps d'expliquer. Aujourd'hui, j’anime régulièrement des ateliers philosophiques en collège grâce au DU, mais aussi des cafés-philo et des cinés-philo avec notre association étudiante Graines de Pensées.

L’objectif de mon projet d'école est de créer une nouvelle forme d’ateliers philosophiques en plein air permettant la sensibilisation aux questions écologiques. J'aimerais mettre en place ces ateliers philosophiques au Jardin du Petit Pessicart, qui est un projet écologique et pédagogique de permaculture à Nice. Cela permettrait d'initier une collaboration entre ProPhilia et l’association Shilakong. Ce projet est ancré dans mes thématiques de recherche : je réalise en effet mon mémoire sur les concepts d’homme et de nature dans l’économie d’Adam Smith. Je pense que la crise écologique est un problème sans précédent auquel l’humanité toute entière (et c'est bien là le problème) doit faire face. Je suis convaincue que la philosophie, et surtout sa diffusion, son accès au plus grand nombre, sont indispensables pour construire des solutions aux problèmes que la crise écologique pose.

Alessandra Randazzo

Photo Alessandra Randazzo
Photo Alessandra Randazzo
Présentation
Après l'obtention d'un bac littéraire en 2016, j'ai effectué une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles au Lycée Carnot de Cannes. Diplômée d'une licence en philosophie à l'Université de Nice Côte d'Azur en 2019 et d'un master 1 en « Philosophie et histoire des idées » en 2020, je me suis inscrite, parallèlement à la poursuite de mon cursus universitaire en master 2, au DU ProPhilia tout juste créé à l'Université Côte d'Azur.

J'ai découvert en classe d'hypokhâgne la théorisation et la pratique du théâtre qui sont devenues, depuis, avec la philosophie, ma passion. J'ai suivi, en particulier, les cours d'Arnaud Beaujeu qui m'ont permis de recevoir une initiation théorique à l'histoire du théâtre. J'ai participé, en collaboration avec l'École Régionale d'Acteurs de Cannes et Marseille (ERACM), à mes premières répétitions (Le Faiseur de Balzac) et à ma première représentation théâtrale (Extraits du Mariage de Figaro de Beaumarchais).

Le DU ProPhilia me permet de concilier mes deux passions, la philosophie et le théâtre, en réfléchissant et en mettant en pratique une diffusion de la philosophie par le théâtre. Dans le cadre de mon projet d'école, je travaille en effet, avec Junior Thierry Tatsi Tsifo, Claire Chavanette-Cornet et Pierre-Alexandre Simoes, sous les conseils notamment de Yan Marchand, à l'écriture, à la mise en scène et au jeu d'acteurs d'une pièce de théâtre intitulée « Au fil de la soirée ». Il s'agit d'une réadaptation, avec des thématiques et problématiques contemporaines, du Banquet de Platon. Lors d'une soirée mondaine à laquelle se trouvent conviés des personnages renommés, la discussion mondaine en vient à devenir sérieuse quand est traité le thème de l'Amour, thème que nous abordons depuis son traitement platonicien dans Le Banquet, mais réactualisé dans des questionnements contemporains tels que l'engagement et la fidélité, la notion de couple, etc., avec un éclairage résolument actuel (multiculturalisme, racisme, féminisme, homosexualité, etc.). Seul Socrate, amoureux de la philosophie, saura mettre tout le monde d'accord...

En plus de ma pratique artistique (le théâtre, l'écriture de scnearii, la composition de poèmes), j'effectue mon mémoire de recherche en philosophie sur la théorisation sur l'art. Dans mon mémoire, intitulé « Pour une ré-esthétisation du réel : approches bergsonienne et merleaupontienne », je me propose, grâce à une analyse comparée de Bergson et de Merleau-Ponty, de déterminer concrètement ce en quoi pourrait consister un réenchantement du monde par l'art, c'est-à-dire une nouvelle appréhension qualitative et cognitive du réel sous le paradigme de l'art, à rebours d'un désenchantement du monde par la science.

Mathilde Ravot

Photo Mathilde Ravot
Photo Mathilde Ravot
Présentation

Après l'obtention de mon baccalauréat, j'ai effectué une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles Lettres et Sciences sociales (BL) au cours de laquelle j'ai pris conscience de mon goût pour la philosophie et pour la psychologie. De là, une évidence s'est imposée à moi : j’étudierai la philosophie et la psychologie. J'ai donc intégré la Double Licence Philosophie & Psychologie proposée par l’Université Côte d’Azur.

Dès mon arrivée à l'université de Nice, j'ai rejoint le dispositif des Cordées philosophiques et saisi l'opportunité qui m'était offerte d’animer, dès la licence, des ateliers de philosophie en collège. Je me souviens combien j'ai appréhendé mon premier atelier, mais c’est une expérience merveilleuse et marquante qui me remplit, aujourd'hui encore, après avoir accompli près d'une centaine d'ateliers, d’une grande joie. L’espace de parole des ateliers philosophiques est unique, et les élèves sont surprenants. Je prends un immense plaisir à philosopher avec les collégiens, à partager ce que j’ai appris avec les étudiants de licence que je tutore, et à en apprendre davantage sur l’histoire de la philosophie avec les enfants, l’enseignement et la psychologie de l’enfant.

Actuellement inscrite en Master 2 Philosophie, je prépare le CAPES tout en effectuant le DU ProPhilia. Dans le cadre de mon projet d'école, je suis en train d'écrire un livre de philosophie pour enfants sur la question : "Qu'est-ce que l'homme?". Je réalise mon mémoire de recherche sur L’Émile de Rousseau et en particulier sur la possibilité d’y déceler quelque chose de l’ordre de ce que nous nommons aujourd’hui les pratiques philosophiques.

Pierre-Alexandre Simoes

Photo Pierre-Alexandre Simoes
Photo Pierre-Alexandre Simoes
Présentation

Après avoir obtenu un baccalauréat international à l’École Internationale de Curitiba au Brésil, j'ai une classe préparatoire d’art plastique, puis une licence de cinéma à l’Université des Arts de Londres, où j'ai reçu les félicitations du jury. J'ai travaillé ensuite dans le domaine du cinéma documentaire et expérimental avant de me consacrer principalement à la musique.

Par la suite, mes travaux m'ont conduit notamment en Pologne à l’Université de Varsovie pour un master de philosophie. Mon mémoire, dédié à la question de la représentation chez Platon, m'a valut également les félicitations du jury et m'a permit de codiriger, les années suivantes, un séminaire de phénoménologie autour du thème des émotions morales.

C’est au cours d’un échange universitaire que je me suis inscrit à Université Côte d’Azur où j'ai pu me consacrer, entre autres, au programme des cordées de la réussite, avant d’entamer le DU ProPhilia – pratiques de la diffusion philosophique, tout en offrant des cours de soutien scolaire en philosophie à destination d’élèves de terminale.

Junior Thierry Tatsi Tsifo

Photo Junior Thierry Tatsi Tsifo
Photo Junior Thierry Tatsi Tsifo
Présentation
Après l'obtention d'un baccalauréat littéraire (Lettres-Philosophie) au Lycée de Tsinga, à Yaoundé, au Cameroun, j'ai effectué mes études universitaires à l'Université de Yaoundé I : j'y ai obtenu une licence de philosophie « Éthique et Philosophie politique », puis un master 1 de philosophie, dans la même spécialité. Sur la base des résultats que j'ai obtenus en Licence et en Master, j'ai décidé de poursuivre mon cursus universitaire en France, à l'Université de Nice Côte d'Azur. J'y ai obtenu en 2020 mon Master 1 « Philosophie et histoire des idées ». Actuellement inscrit en Master 2 philosophie, j'ai en parallèle intégré le nouveau DU ProPhilia.

J'ai débuté assez tôt l'enseignement de la philosophie dans divers lycées privés de Yaoundé : j'ai été responsable de cours du soir dès 2013 au Lycée international La gaieté, animateur pédagogique de philosophie dès 2014 au Lycée Sigmund Freud, et dans le même temps enseignant de philosophie et de philosophie morale aux Lycées La gaieté et Sigmund Freud. Je cherche inlassablement de nouvelles façons de faire vivre la philosophie et ai découvert avec bonheur, avec le DU ProPhilia, la philosophie avec les enfants, la philosophie en milieu carcéral, ainsi que les différences médiations philosophie/art.

Dans le cadre de mon projet d'école, je travaille actuellement, en collaboration avec Alessandra Florentina Randazzo, Claire Chavanette-Cornet et Pierre-Alexandre Simoes, à l'écriture, à la mise en scène et à la pratique scénique d'une pièce de théâtre, « Au fil de la soirée ». Il s'agit d'une réadaptation, avec des thématiques et problématiques contemporaines, du Banquet de Platon. Lors d'une soirée mondaine à laquelle se trouvent conviés des personnages renommés, la discussion mondaine en vient à devenir sérieuse quand est traité le thème de l'Amour, thème que nous abordons depuis son traitement platonicien dans Le Banquet, mais réactualisé dans des questionnements contemporains tels que l'engagement et la fidélité, la notion de couple, etc., avec un éclairage résolument actuel (multiculturalisme, racisme, féminisme, homosexualité, etc.). Seul Socrate, amoureux de la philosophie, saura mettre tout le monde d'accord...

Enfin, je réalise mon mémoire de recherche, sous la direction du professeur Pierre-Yves Quiviger, sur la « Liberté des homosexuels dans un contexte de revendication de l'égalité des droits ».

Mohamed El Yacoubi El Idrissi