HABITER

  • Recherche
Publié le 10 octobre 2023 Mis à jour le 12 janvier 2024
Date(s)

le 19 octobre 2023

Les dates :

  • Le jeudi 19 octobre 2023
  • Le jeudi 7 décembre 2023
  • Le jeudi 25 janvier 2024
  • Le jeudi 21 mars 2024 (dans le cadre des journées thématiques de l’EUR-CREATES)
  • Le jeudi 25 avril 2024

Les horaires : 17h00 – 18h30 (France) /// 11h00 – 12h30 (Québec)

Lieu(x)

Campus Carlone, En ligne

En présentiel : campus Carlone (98, bd. Herriot – 06000 Nice), salle du conseil

En distanciel : LIEN ZOOM
https://univ-cotedazur.zoom.us/j/82253653028?pwd=NTVnQWpWVTFuUWpONEZNb2NCRXlhdz09 

(code : 534196)
 

comité organisateur du wébinaire :

Barbara Meazzi, Jean-Paul Aubert (CREATES) et Vittorio Parrisi (Villa Arson) pour Nice

Thierry Belleguic (FLSH), Johanne Brochu (FAAAD) et Lucie Rochefort (FMED) pour l’U. Laval.

habiter
habiter

Pour l’année 2023-2024 (Automne 2023-Automne 2024), le wébinaire du Laboratoire International Associé « Arts, société et mieux-être » UCA-UL propose la thématique « Habiter », comprise dans la diversité de ses déclinaisons possibles mais guidée par la perspective triennale du « prendre soin » (2022-2023, « Inventer, créer » ; 2024-2025, « Faire société »).

Si l’étymon du verbe « habiter » pointe vers l’appropriation, la domestication, avec les dérives prédatrices que la modernité a développées, et qui sévissent encore, qu’il s’agisse des mouvements de colonisation, d’exploitation des ressources naturelles, de domestication du monde « sauvage », un vaste mouvement s’est fait jour depuis plusieurs décennies, dans le sillage du mouvement écologiste et de l’éthique du care, qui invite à penser l’« habiter » dans une perspective de soin, d’accueil, de préservation, d’inclusion, d’échange.

Ce séminaire invite à une réflexion émanant de disciplines diverses — la philosophie, la sociologie, l’anthropologie, l’architecture, la littérature, etc. — mais aussi de pratiques créatrices, artistiques diverses — arts visuels, arts plastiques, théâtre, danse, cinéma, musique, etc. dans une perspective de rencontre transdisciplinaire des regards et des pratiques.
 

19 octobre 2023

Alexandre David : Un lieu peut-il être bienveillant ?

Liviu Dospinescu : Habiter l’inhabitable : le vécu et l’expérience du non- lieu à partir de l’univers de Samuel Beckett

Alexandre David est professeur titulaire à l’École d’art de l’université Laval à Québec et artiste en arts visuels. Ses projets ont été présentés dans divers musées, galeries, centres d’artistes et événements au Canada, en France, et dans d’autres pays, entre autres au Blockhaus HUB (Nantes, France, 2015), au MACLAU (Musée d'art contemporain des Laurentides, St-Jérôme, 2017), à la Fonderie Darling (Montréal, 2018), au Musée Casino du Luxembourg (Luxembourg, 2019), à la galerie Occurrence (Montréal, 2023), à la Casa de la Primera Imprenta (Mexico, 2023), à la galerie Nada (Bogota, 2023) et à la AGH (Art Gallery of Hamilton, Hamilton, 2023).

Liviu Dospinescu est professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval. Il s’intéresse aux stratégies dramaturgiques menant à l’expérience immersive dans le « théâtre phénoménologique » de Samuel Beckett, aux formes interdisciplinaires, comme la danse-théâtre, mais aussi aux études culturelles appliquées aux arts de la scène. En tant que metteur en scène, acteur et auteur, sa pratique s’inscrit dans un théâtre de recherche.