Ouverture de la nouvelle Licence Arts et Métiers de l'Image (L3 AMI)

  • Formation
Publié le 13 juin 2022 Mis à jour le 29 juin 2022
Lieu(x)

Campus Carlone, Campus Georges Méliès

L3 Arts et Métiers de l’Image

La L3 Arts et Métiers de l’Image innove par son contenu pédagogique et son organisation : d’une part, ce parcours a été coconstruit par plusieurs départements disciplinaires, ce qui le rend pluridisciplinaire ; d’autre part, sans être une licence professionnelle, il s’agit d’un parcours très professionnalisant, mêlant cours théoriques et apprentissage par projet. Au second semestre, la formation comporte une initiation à la recherche ainsi qu’un stage de professionnalisation de quatre mois. Contrairement aux licences classiques, celle-ci permet aux étudiants de se professionnaliser, d’apprendre par la pratique et l’expérience, tout en les initiant à la recherche.

Cette nouvelle formation s’adresse aux étudiants désireux se spécialiser dans les métiers de l’audiovisuel. L’objectif est de former les apprenants à la production d’images innovantes, notamment immersives, avec un focus sur la réalité 360 et la prise en main du matériel de réalisation et de production de contenus audiovisuels immersifs.

Le parcours comporte également une initiation à la gestion de projet ainsi qu’un volet théorique, destiné à procurer une connaissance globale de la culture iconographique actuelle.

A l’issue de cette licence, les lauréats pourront prétendre à des postes tels que : documentaliste multimédia, assistant chef de projet audiovisuel, adjoint à la production, assistant ingénieur multimédia, technicien audiovisuel…
 

Le contexte

Le secteur audiovisuel, et plus globalement des Industries Culturelles et Créatives (ICC), est actuellement en plein essor, tant au niveau régional que national, voire international. C’est un secteur très évolutif où les professionnels sont tenus de continuellement s’adapter aux évolutions techniques et technologiques, et c’est pourquoi entreprises et sociétés recherchent des spécialistes rompus aux outils d’aujourd’hui et également formés à ceux de demain. Etant donné que la Région Sud est la seconde région de France la plus active et la plus rentable du secteur, il est nécessaire que les organismes de formation proposent une offre en adéquation avec les compétences recherchées à l’échelle locale.

Au sein d’Université Côte d’Azur (UCA), si plusieurs cursus de licence intègrent une formation à l’image, il n’existe actuellement aucune formation en audiovisuel de niveau licence. L’ouverture du campus de Cannes à la rentrée 2021 et l’installation d’équipements high tech sur cette nouvelle plateforme-support représentent pour UCA l’opportunité d’enrichir son offre de formation et de répondre aux besoins des professionnels du secteur tout en profitant de ces nouvelles installations.

De surcroît, les établissements du secondaire déplorent l’absence de passerelles entre leurs BTS audiovisuel et les masters universitaires. Un manque également constaté pour les licences de Lettres, Langues, Arts et Communication (LLAC) qui, après avoir bénéficié d’une initiation aux images, n’ont pas la possibilité de se spécialiser dans ce domaine, faute de formation dédiée.